Inheritance of Madness
Il est temps pour vous d'exister, N°X.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

[Prologue] Les Sables de l'Eternité
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
   Inheritance of Madness Index du Forum  .::. Out of This Dimension  .::. Néant
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Clay


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 45
Localisation: Eltz

Message Posté le : Mer 19 Aoû - 22:29 (2009)    Sujet du message : [Prologue] Les Sables de l'Eternité Répondre en citant

Clay écouta attentivement le monologue de Philemore, avec un grand interêt. Il ne laissa pas transparaître ses émotions, son visage étant resté impassible, mais il avait bien réfléchis à la question, et c'était très interessant ... Il ferma les yeux pour se concentrer plus, et recroisa les bras. Concluant une courte période de méditation, il sépara à nouveau ses bras, puis, il détache un regard attentioné autours de lui, et observa à nouveau ceux qui seraient ses futurs coéquipiés; beaucoups de jeunes, beaucoups d'inexpérimentés, beaucoups d'immatûres ... Ils avaient tous beaucoups à apprendre, et il pouvait presque lire en eux juste en voyant leur yeux. Ce n'était pas bon. Même si Philemore disait qu'ils étaient les seuls à pouvoir le faire; qu'ils soient un groupe "d'élu" ou un machin du genre ne change pas le problème ... Ils sont tous beaucoups trop jeunes, la mission est bien trop dangeureuse et importante impliquant les fondements même de l'univers, et par-dessus le marché, donner la possibilitée d'atteindre la Quintescence à une bande de jeunes, c'est l'équivalent de donner le pouvoir de raser la planète par une pression sur un bouton à un groupe d'enfants. Impensable. Il quitta enfin sa place, marcha vers Philemore de pas lents, longeant la table. Il se positionna bien devant lui, avec son air habituel presque agaçant, puis releva un sourire soulageant. Il tendît sa main à Philemore :

"Je suis de la partie. Admettons que ce Créateur reviennent, nous redeviendrons tous des pantins sans conscience propre ... J'ai pas envie que cela arrive. Et quand bien même, je suis très curieux, nottament sur le pourquoi le Créateur nous a laisser tant de marge pour penser par nous même; peut-être pour ammasser justement plus de connaissances. Nous devrons êtres prudents. Mais plus important ..."

Il tourna la tête en direction du reste du groupe, mais garda sa position façe à Philemore, main tendue;

"Le groupe est bien trop jeune. Je veux bien croire que nous sommes les "seuls à pouvoir le faire", si vous le dites pourquoi pas, mais en tant que seule personne qui a un minimum de vécu ici, je ne peux pas laisser tant de puissances --La Qintescence-- au mains d'enfants qui pourraient tourner le pouvoir en calamitée." tournant le regard à nouveau vers Philemore, il ajouta, "Comprennez, je n'ai rien à cacher en disant cela. Mon objectif avoué en accompagnant le groupe sera bien évidemment de surveillé qu'ils ne fassent rien qui pourraient être trop dangeureux ou qui pourraient carrément mettre l'univers en danger. Je suis à peux-prêt sûr en regardant le climat de la pièce que certains ont déja des pensées pas très saines vis à vis du pouvoir que peux procurer la Quintescence. Je pense que vous vous en doutez aussi; je sais lire le visage des gens et comprendre un climat car ma vie n'a été que de ce genre de choses. Alors si vous me permettez, je vous aiderez à récupéré la Quintescence, mais dites-nous en plus sur en quoi consiste notre mission et pourquoi. Je me doute que vous apporterez le reste des réponses plus tard --Non, vous devrez, je pense que vous le savez--, mais expliquez nous déja en quoi va consister notre mission, cela sera plus convaincant que rester évasif comme vous le faites."

Puis, il remua sa main tendue comme pour faire remarquer à Philemore qu'il attendait qu'il lui sèrre la main en retours; comme un contrat qu'il signerait avec un de ses employeurs. "Affaire conclûe ?", comme qui dirait. Cela se voyait dans l'expression. Il ajouta au passage :

"Oh, et la Quintescence peux-t-elle crée des objets ? Je suppose que oui. J'ai voyez vous la possibilitée de soigner en combats via des flacons spécifiques à concoctés propre à mon univers, mais ils sont difficile à crée et demandent de multiples ingrédiens, donc si de préfférence vous pouviez m'aider à garder les stocks ... Cela faciliterais notre aventures et nos échanges, Mr.Philemore."; cette dernière phrase fût dites comme si son allegeance était déja conclû. Confiant, il attendît une réaction, et ne s'inquiétait pas vraiment de comment réagirait le reste du groupe en entendant qu'il ne leur faisait pas vraiment confiance; c'est la véritée, et il ne pourra jamais être un "gardien" éfficasse si ceux qu'il surveille ne sont pas au courant de ses motivations et de sa façon de pensée.


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mer 19 Aoû - 22:29 (2009)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Schiffer


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 43
Localisation: Québec

Message Posté le : Mer 19 Aoû - 22:30 (2009)    Sujet du message : [Prologue] Les Sables de l'Eternité Répondre en citant

Schiffer accourut de son plus vite vers la robote, pendant que Clay parlait à Philemore, dégaina sa plus grosse épée et demanda immédiatement à Léto tout en gardant Fergesson à l'oeuil :
'' Ça va ? Vous avez besoin de réparations ? Recharger ? Êtes-vous blessée ? Meeeerrdeeeeuhhhh, ne l'encouragez pas en écoutant ses menaces !''
 Il se retourna vers Fergesson les yeux rougis par sa rage :
''Tu te prends pour qui, toi? Tu fais de la merde depuis tout à l'heure ! J'aurais bien accepté tes raisons que je trouve logique... Mais pourquoi tu utilises ces moyens ? Tu te contredis et essaie de nous manipuler, c'est évident. J'aurais très bien pu faire semblant de n'avoir rien remarqué et suivre aveuglement tes ordres, mais tout ce que tu trouves à faire c'est d'attaquer une petite robote innocente qui se pose des questions très justes. Tu peux m'oublier pour ton ''projet'', en plus tu nous a dit où se trouve les autres morceaux, je peux bien y aller seul, non? '' En disant ces phrases, il entendit Clay dire qu'il acceptait, ce qui lui fit faire une grimace de mécontentement.
_________________
3. Schiffer's Theme - Hero of Midgard


Revenir en haut
            MSN   

Léto


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 23

Message Posté le : Mer 19 Aoû - 23:25 (2009)    Sujet du message : [Prologue] Les Sables de l'Eternité Répondre en citant

"T'en fais pas, je n'ai rien... Mais merci" dit Léto, elle regarda un moment le jeune homme et compris qu'il pourrait facilement l'aider si jamais il fallait tenter quelque chose contre l'homme qui les avait invités, elle était soulagé d'avoir quelqu'un qui la soutenait, même si cette personne avait l'air de tenir en place difficilement. "Accepte, c'est la meilleure chose à faire si on veut s'assurer qu'il ne complote rien. Je t'expliquerais après... " lui chuchota-t-elle.

Revenir en haut
              

Hero Ike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 71
Localisation: Montréal, QC

Message Posté le : Mer 19 Aoû - 23:51 (2009)    Sujet du message : [Prologue] Les Sables de l'Eternité Répondre en citant

Ike qui écoutait plus qu'il ne l'avait jamais fait décida, au moment ou Schiffer prit les armes, de faire de même. Cet homme avait été bien généreux de sortir de son portrait comme il le lui avait demandé, et maintenant que c'était fait, Ike allait en profiter.

"Félicitation, tu à capter mon attention pendant plus de dix minutes. Je regrette d'avoir perdu tant de temps à écouté tes balivernes. De plus, tout ce que tu à fait n'est que calomnie et foutaise, ta théorie s'effondre un peu plus chaque fois que tu ouvre la bouche, et tes manière sont loin d'être acceptable."

Il pointa Léto, qui ne semblait pas blesser. Mais peut importait le résultat, dans les fait, cet homme se croyait si puissant qu'il se pensait tout permis.


"En fait, j'ai bien envie d'entreprendre cette quête, avec ces gens ici présent qui ont eue la bonté de ne pas te tuer au premier coup d'oeil. Mais jamais je ne serai guider par un être aussi vil que toi. Et si sa se trouve, la seule chose qui te rend puissant, c'est cette partie de la main magique de Torkull le sorcier. Rien ne nous empêche de te détruire et de partir vérifier tes dire une fois que tu sera mort.
"

Tout en courant lame levé vers Phillemore, Ike cria de toute ses force
:

"Et qu'est ce qui te dit que le créateur n'a pas été lui même créé ? Ton histoire tourne en rond, et je vais y mettre fin !!
"

Puis il sauta dans les air et tenta d'abattre Phillemore d'un puissant coup de lame vertical. Il ne s'attendait pas à grand chose, il savait même que son attaque ne porterait pas fruit. Mais si cette tentative pouvait réveiller cette bande de larve qui lui servait de "compagnons", il n'aurait pas agis en vain.
_________________





Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur      MSN   

Imperial Council
Membre du Panthéon

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 13

Message Posté le : Jeu 20 Aoû - 00:32 (2009)    Sujet du message : [Prologue] Les Sables de l'Eternité Répondre en citant

Philemore afficha un air on ne peut plus heureux à l'annonce de Clay. Il tenait véritablement à ce que le vétéran accepte, généralement le groupe acceptait ensuite... il entendit avec calme et sagesse la proposition du mercenaire, puis serra sa main chaleuresement.

"Je suis on ne peut plus ravi de votre accord. En ce qui concerne les soins, je peux evidemment en creer, mais ils seront..."

"Tu peux m'oublier pour ton ''projet'', en plus tu nous a dit où se trouve les autres morceaux, je peux bien y aller seul, non? "

Je quoi.
C'est exactement les deux mots qui traversèrent l'esprit du peintre quand il vit Schiffer sortir ses armes. Il était fou ?! Il tenait tant que ça à subir le même sort que son congénère ? D'autant plus qu'il voulait récuperer la Quintessence... pour lui tout seul ?! C'était incroyable, il n'avait jamais vu ça, ou si peu.
Il se releva, et se prépara à répondre tranquillement en soupirant puis...


"Et qu'est ce qui te dit que le créateur n'a pas été lui même créé ? Ton histoire tourne en rond, et je vais y mettre fin !!"

En concentrant son attention sur le jeune homme, il ne faisait pas attention à Ike. Visiblement, ils étaient énervés, très énervés.
Agacé, Philemore se prépara à répondre, bon sang les formalités ! C'était gênant. Quand il vit avec effroi qu'Ike tentait de l'attaquer ! Il sautait dans les airs, se préparant à frapper, au risque de blesser Clay juste à côté. Je quoi, se redit le peintre encore une fois...
...mais qu'importe, il n'aimait decidemment pas ce genre de provocations.

Il resta immobile, calme, détendu.
Lorsque la lame flamboyante d'Ike était proche de transpercer sa cible, Philemore leva la main et soudainement un bouclier d'énergie s'interposa entre les deux adversaires : l'épée était immobilisé, de même pour son porteur.


"Vous n'auriez pas du faire ça. Je vais vous montrer une bonne fois pour toute qu'on ne joue pas dans la même catégorie."

Il fit un geste de la main, et la lame s'effaca, comme si elle n'avait jamais existé, dissoute dans le néant. Le poing de Philemore s'illumina d'une douce lueur.
Et là, il donna un coup de poing dans le ventre d'Ike, puis un coup de poing dans le visage, qui l'envoya valser au plafont du dôme, qui se fissura sous l'effet de l'attaque.
Lentement, le jeune homme subit les effets de la gravité. Mais le peintre fit un autre geste de la main, et là plusieurs vagues d'énergies furent crées.
En une seconde, elles s'acharnèrent toutes sur Ike, sur le sol, telles un raz de marée de poings... lorsque tout fut fini, le corps était sur dans un cratère. Il était vivant, mais gravement blessé.


"D'autres volontaires ?
" commenta Philemore comme s'il parlait de la météo.

Il s'avança vers son portrait vide, l'air furieux.


"Vous me décevez ! Cette insolence est purement scandaleuse... je ne vois pas pourquoi je vous aiderais, par contre VOUS vous allez m'aider, sinon je vous jure que je vous ferais subir le sort du garçon aux cheveux bleus MULTIPLIE au centuple, me suis-je bien fait comprendre ?!"

Tout en marmonnant des grossieretés, il rentra dans son tableau, et la présence de la Quintessence disparut peu à peu.


"Attendez juste, je ne vois plus l'interêt de continuer cette discussion, je pourrais finir par vous tuer, tous..."

Et lorsque son corps finit de pénétrer dans son portrait, il ne resta plus que le silence.
Puis lentement, le tableau représentant le désert gelé commença à trembler, une grande lumière l'entourait, la lumière se développa en une sorte de demi-cercle, qui grandissait, grandissait... avant d'envelopper toute la pièce.
Puis, la tour commença à disparaître, comme la pièce...

Transportés dans une autre dimension, les membres du groupe ne virent plus que l'infini blanc, puis le grand noir.

[FIN DU PROLOGUE]
 


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 04:22 (2018)    Sujet du message : [Prologue] Les Sables de l'Eternité

Revenir en haut
              

   Inheritance of Madness Index du Forum .::. Néant
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Page 4 sur 4
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.